Comment créer un budget et gérer son argent

La gestion des finances personnelles est rarement enseignée à l’école, c’est par nos essais et nos erreurs que nous finissons par apprendre. Or, cette façon de procéder engendre souvent énormément de stress : nous nous débattons avec les comptes à payer, la gestion des dettes et les économies à réaliser pour l’avenir. Pour la majorité des gens, établir un budget représente le meilleur moyen d’atténuer le stress financier, et c’est beaucoup plus facile que vous pourriez le croire.

 

Des conseils pratiques

Pour parvenir à établir votre budget, vous devez d’abord évaluer exactement vos revenus et vos dépenses. Celles-ci doivent être réparties entre les coûts fixes (les paiements obligatoires, comme le loyer ou le remboursement de l’hypothèque et les prêts) et les coûts variables (par exemple l’achat de cadeaux, les loisirs et les voyages). Le fait d’avoir une vue d’ensemble de vos dépenses de base vous mettra en excellente position pour commencer à maîtriser vos finances.

 

Évaluez la situation

  • Additionnez tous vos revenus : salaire net si vous travaillez, prêt étudiant ou aide financière de votre famille.
  • Déterminez vos dépenses fixes obligatoires : loyer, électricité, chauffage, remboursement de prêts, assurances et autres.
  • Déterminez les dépenses variables que vous pouvez maîtriser dans une certaine mesure, par exemple la nourriture, les vêtements, les loisirs, les voyages et les cadeaux.
  • Notez toutes vos menues dépenses au cours d’une semaine normale : cafés, collations, journaux et petits achats impulsifs.
  • Prévoyez une certaine somme pour les urgences pouvant survenir pendant l’année.
  • Prévoyez une certaine somme pour l’épargne à long terme.

 

Équilibrez revenus et dépenses

Comparez vos revenus avec le total des dépenses dont vous avez dressé la liste. Si vos revenus sont supérieurs à vos dépenses, demandez-vous si vous feriez un meilleur usage du surplus en l’épargnant ou en l’investissant.

Par contre, si vos dépenses sont supérieures à vos revenus, il est temps de faire des choix. L’exercice indiqué ci-dessus devrait vous permettre d’établir le montant à retrancher de vos dépenses. Toutefois, si votre endettement est excessif, vous auriez sans doute intérêt à consulter un conseiller en crédit.

Réduisez vos dépenses

  • Examinez vos dépenses fixes. Ce sont certes les dépenses les plus difficiles à réduire, mais il est parfois possible d’économiser à ce chapitre, par exemple en négociant un meilleur taux hypothécaire ou en consolidant vos dettes. Au pire, il vous faudra envisager une solution moins coûteuse pour vous loger.
  • Répartissez vos dépenses variables selon qu’elles relèvent du « nécessaire » (nourriture de base, vêtements, électricité, chauffage) ou du « superflu » (loisirs, passe-temps, voyages, etc.). Demandez-vous où vous pourriez réaliser des économies.
  • Fixez-vous des objectifs réalistes autorisant de petites gâteries. Si votre budget est trop serré, vous risquez d’abandonner.
  • Si vous avez des dettes, demandez-vous quel est le meilleur moyen de les gérer. Communiquez avec les sociétés émettrices de vos cartes de crédit et renseignez-vous au sujet de leurs taux d’intérêt ou de leurs modalités de paiement. La majorité des planificateurs financiers sont en mesure de vous offrir des choix, comme le rééchelonnement de vos dettes moyennant un taux d’intérêt moindre ou la consolidation de vos dettes en vue de réduire vos mensualités.
  • Dans la mesure du possible, considérez l’argent consacré à l’épargne et aux urgences comme « nécessaire » et tentez plutôt de réduire le montant que vous allouez au « superflu », au besoin.

L’argent n’est pas aussi mystérieux que la plupart des gens le croient. C’est surtout une question de bon sens. Être responsable et créer un solide plan financier est le seul moyen d’avoir confiance en votre capacité de tenir le coup dans les moments difficiles et de vous sentir en sécurité face à l’avenir. Si vous vous donnez la peine d’établir un budget, vous aurez la tranquillité d’esprit et vous serez ainsi pleinement récompensé.